Le voile de l'oubli...

07/11/2014

Un petit texte que j'ai trouvé sur internet qui synthétise bien le cheminement de l'humain-égo vers l'humain-divin se concluant par l'ascension qui est la fusion de l'Esprit avec la personnalité.

Bonne lecture

Sylvia



Je suis Amaliah. Je suis née sans passer par le voile de l'oubli. Désormais je me souviens. Je me suis incarnée après maintes vies dans le corps d'une personne. Cette personne c'est la partie humaine de mon âme, Aurélie. Elle est arrivée sans le voile pour cacher les souvenirs des autres mondes.

Elle s'est retrouvée dans un petit corps humain, avec la mémoire de l'au-delà. L'immobilité de ce corps, comparée à la vitesse de mouvement que l'on a naturellement sur les autres plans fut une grande souffrance. Mais pas seulement, les habitants de ce monde également engendraient de la souffrance. Ils ne pouvaient pas voir les flux d'énergies et vivaient dans l'ignorance de ce qu'ils sont.

Voilà ce qui a causé de la souffrance. Etre d'un autre monde et se sentir différente des autres. Avoir peur des autres. Ce sentiment de peur a envahi la partie incarnée de mon âme. Et je l'ai porté longtemps, comme un fardeau. Jusqu'à ces temps-ci.

Je me souviens maintenant qu'avant d'avoir peur tout était si fluide, ce sentiment peut vous exclure des autres. Ils m'auraient plus facilement acceptée si je ne m'étais pas enfermée dans cette peur... D'être différente... De voir des choses, de sentir, d'entendre ce les autres n'entendent, ni ne voient, ni ne sentent...

Je sais que beaucoup sont dans mon cas mais ne s'en souviennent pas. Beaucoup d'entre vous ont préféré se faire croire qu'ils ne voyaient pas, n'entendaient ni ne sentaient. Pourtant, si vous fouillez au fond de votre cœur, vous pourrez voir que c'est finalement cette peur d'être différent(e) qui a entrainé cela.

Cette peur d'être dans un monde étranger, qu'on vient visiter pour un temps, une courte période et pour une raison. Quelle est cette raison? Nous le découvrirons au fur et à mesure que se déroule le temps. Le questionnement est un mode de fonctionnement humain, mental, il ne correspond pas au fonctionnement d'origine, celui des plans divins. Ce dernier est bien plus simple, il dit que nous savons tout... Que tout est en nous. Que la moindre sensation, pensée, vision, existe, car notre présence Je Suis la prise en compte.

Ne négligez pas ce que votre imagination vous apporte comme lot d'information. Comprenez que votre imagination vient de votre présence Je Suis. Elle est l'expression de votre Soi Divin. Acceptez cela, et vous n'aurez plus peur de ce que vous êtes. Vous sortirez de la prison virtuelle dans laquelle vos croyances vous enferment.

Ceux qui ne voient pas, n'entendent pas, ne ressentent pas ne pourront pas vous comprendre. Tout simplement car ils ne souhaitent pas voir, ni entendre, ni ressentir. Ils préfèrent que leur compréhension du Monde soit normée par des croyances figées et imposées. Ils ne souhaitent pas libérer leur esprit pour vivre dans un bonheur responsable. Ils ne souhaitent pas vivre dans l'Amour du Soi. Cela viendra, mais le temps n'est pas encore venu pour eux.

Nous pouvons aimer les autres, mais nous ne les aiderons pas en nous abaissant à leurs croyances. Ni même en essayant de les convaincre que la magie existe. Elle n'existe que pour celui qui veut la voir et la vivre. C'est un choix.

Aujourd'hui je me souviens de ma peur primordiale d'être seule dans un monde inconscient. Puis avoir tenté toute ma vie d'éveiller les autres à la magie, afin de me sentir moins seule. Je souhaite désormais partager ceci: le meilleur moyen de faire renaitre cette magie, c'est de la vivre pour soi-même avant tout.

Si vous croisez quelqu'un qui cherche cette magie et ne trouve pas la porte. Si vous aimez cette personne, ne le faite pas passer par la porte que vous avez emprunté pour vous souvenir. Il lui appartient de trouver cette porte en lui-même. En son cœur.

En 2009, Aurélie, la partie humaine de mon âme est montée jusqu'à moi et une fusion s'est produite. Ce fut comme une petite mort pour elle puisque c'est moi, Amaliah, qui ai pris sa place dans son véhicule terrestre. Ce fut une expérience étrange. Arrivée sur Terre j'ai dû mettre des changements en place, car la vie d'Aurélie ne me correspondait pas. Je devais y faire le ménage au niveau des énergies. Même ce corps physique était trop lourd et devait évacuer des énergies bloquées.

C'est ce qu'il s'est passé depuis cette année là... Une série d'évacuations nécessaires à l'accueil de mon être. Aujourd'hui je me sens plus à l'aise dans ce corps, après maintes évacuations je peux enfin retrouver l'usage de mes dons, et l'aventure commence enfin.

Aurélie Pech

(merci infiniment de transmettre le texte à condition de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner l'auteur)